Comment retenir vos travailleurs matures!

La participation accrue des personnes de 55 ans et plus sur le marché du travail est une réalité avec laquelle doivent composer les entreprises du Québec. En effet, selon L’État du marché du travail au Québec. Bilan de l’année 2015, l’emploi a augmenté de 64% entre 2005 et 2015 pour ce groupe d’âge.

Il vous faut donc mettre en place dès maintenant des stratégies efficaces pour retenir vos travailleurs matures, car leur expertise et leur niveau d’engagement sont des atouts importants pour votre organisation. Voici des suggestions pour vous y préparer dès maintenant :

Créer un programme de retraite progressive

Vous pourriez par exemple, proposer au travailleur occupant un poste à 40 heures / semaine, de graduellement réduire ses heures de travail sur une période de 3 ans jusqu’à éventuellement obtenir un poste à temps partiel. Cette solution vous permet également de préparer la relève en entreprise par le biais d’un programme de mentorat.

Implanter un horaire de travail flexible

Vos travailleurs matures sont encore très impliqués au sein de votre entreprise, mais ils ont également envie de profiter de leur famille, de s’impliquer bénévolement et de réaliser des projets personnels. Pourquoi ne pas convenir d’un horaire de travail flexible, tout en identifiant les indicateurs de performance clé afin d’assurer un niveau de productivité optimal. Cette catégorie de travailleur présente habituellement une grande autonomie dans l’exécution des tâches et dans la résolution de problèmes. Vous ne devriez donc pas avoir de défis de gestion importants pour mettre en place une telle structure.

Traiter tous vos employés équitablement

Vous pourriez être tenté de croire que les coûts reliés à la santé sont plus élevés pour les employés d’expérience. Mais, les nouvelles générations de travailleurs présentent également des défis pour les employeurs.  Que ce soit le Syndrome du tunnel carpien relié à une utilisation excessive des messages textes, ou encore la pratique de sports extrêmes, vous avez tout intérêt à bien analyser les coûts de santé pour tous vos employés afin de prendre les bonnes décisions.

Former vos employés

La formation de la main-d’œuvre devrait idéalement faire partie intégrante de votre planification annuelle. Même si des coûts parfois élevés sont reliés à cette stratégie, n’oubliez pas que c’est beaucoup plus coûteux pour votre entreprise de maintenir en poste un employé n’ayant pas les compétences nécessaires. Que ce soit, la redistribution des tâches de cette personne, la baisse de motivation et donc de productivité pour cet employé et pour le reste de l’équipe, ou encore une baisse de satisfaction pour votre clientèle, prenez le temps d’évaluer les coûts réels. N’hésitez pas à contacter les services aux entreprises  de votre CLE (Centre local d’emploi) d’Emploi-Québec pour en savoir plus sur les programmes de formation offerts.

Bien préparer vos gestionnaires

Votre nouveau superviseur se sent intimidé par un employé de son équipe possédant une plus grande expérience professionnelle ? Pourquoi ne pas prendre le temps de bien comprendre la situation et de lui proposer un plan d’action pour remédier à la situation. Ce peut être aussi simple que de mettre en place quelques rencontres entre votre superviseur et le travailleur pour développer une relation de confiance, et établir les bases d’une collaboration saine. La communication et le respect sont des facteurs clés dans ce genre de situation, et votre soutien fera toute la différence !

Vous avez tout intérêt à reconnaître et valoriser la grande contribution des travailleurs d’expérience dans votre entreprise. Ils sont des alliés de choix pour accompagner votre croissance des prochaines années !

Nathalie Bray, Conseillère en transition de carrière et en médias sociaux